AccueilEnvironnementQue peut on mettre dans un composteur ?

Que peut on mettre dans un composteur ?

Vous avez beaucoup d’herbe coupée dans votre jardin ? Alors pourquoi ne pas créer un compost ? Nous avons une liste de tout ce qui doit être mis dans le compost et des conseils sur ce qu’il faut faire s’il sent mauvais.

Quelques informations sur le compost

Un tas de compost dans le jardin présente de nombreux avantages : On produit à peu de frais de l’humus, c’est-à-dire son propre engrais, avec lequel le sol du jardin peut être amélioré. Mélangé à de la terre de jardin et du sable, il peut également être utilisé comme terreau.

En outre, on fait des économies à d’autres endroits : Si l’on composte systématiquement tous les déchets végétaux de la maison, on peut réduire jusqu’à un tiers les déchets ménagers. Le compostage est « le procédé de recyclage le plus ancien et le plus simple au monde ».

Mon compost sent mauvais. Que puis-je que faire ?

Après de fortes pluies, il peut arriver que le compost commence à sentir mauvais. Cela n’arrive toutefois que si les mauvais processus de décomposition se déroulent à l’intérieur.

Les micro-organismes responsables du processus de décomposition dans le compost ont besoin d’oxygène. Si le compost est très humide ou si l’on y a mis de grandes quantités de tontes de gazon fraîches, il y a trop peu d’oxygène dans le compost. Dans ce cas un processus de putréfaction a lieu. Ensuite lorsque le compost commence à pourrir, des odeurs nauséabondes apparaissent.

Si votre compost sent mauvais, vous pouvez essayer d’éliminer le liquide et donc les mauvaises odeurs à la surface avec une poignée de chaux ou de poudre de roche. Vous pouvez également ajouter une fine couche de terre ou de sable sur le compost. Le substrat absorbera le liquide. Et bien sûr, il va être nécessaire de bêcher et d’aérer le compost. Vous pouvez également y mélanger des déchets de taille secs, des copeaux de corne, ou de la poudre de roche. Un tas de compost bien entretenu et correctement stratifié sent le sol forestier et ne sent pas mauvais.

Que peut-on mettre dans le compost ?

Pour obtenir un bon humus irréprochable, il ne faut « alimenter » le tas de compost qu’avec des matériaux inoffensifs.

  • ✅ Tontes de gazon (de préférence pré-séchées)
  • ✅ taille d’arbres, de préférence broyée
  • ✅ Feuilles mortes
  • ✅ restes de plantes de parterre et de balcon
  • ✅ terreau usagé
  • ✅ les restes de fruits et de légumes. Exception faite des agrumes, dont la peau est souvent fortement traitée avec des produits chimiques, et des peaux de bananes pour la même raison.
  • ✅ Feuilles de thé et marc de café : uniquement en quantités habituelles pour les ménages, car ils présentent des teneurs élevées en zinc et en cuivre.
  • ✅ Sciure de bois (de bois non traité)
  • ✅ Bois déchiqueté (de bois non traité)

Que ne faut-il pas mettre dans le compost ?

  • ❌ Les restes de plantes présentant des maladies, par exemple les branches atteintes de champignons (comme la hernie du chou ou la pourriture des fruits) vont dans la poubelle bio.
  • ❌ les plantes colonisées par la pyrale du buis. Les jeter dans le bac à déchets résiduels.
  • ❌ Les mauvaises herbes dont nous voulons nous débarrasser et qui portent des graines – les graines peuvent survivre au compostage et continuer à se propager. La berce du Caucase en fait partie.
  • ❌ Les fleurs coupées, en particulier celles vendues dans les supermarchés, sont souvent chargées de pesticides et ne conviennent donc que de manière limitée.
  • ❌ les coquilles d’œufs. En effet elles attirent les rats
  • ❌ Les restes de repas cuits, ainsi que le pain, la viande, la charcuterie, le poisson, les arêtes et les os. Les rongeurs les trouvent également à leur goût.
  • ❌ Cendres de bois (peuvent être chargées de métaux lourds, doivent être jetées avec les autres déchets).
  • ❌ Restes de charbon de bois pour barbecue
  • ❌ Poussière d’aspirateur ou saleté de la rue
  • ❌ Litière pour petits animaux (hamsters, souris) et litière pour chats
  • ❌ Couches-culottes
  • ❌ Mouchoirs en papier
  • ❌ Fumier de cheval

Pour que la décomposition se déroule bien, il faut veiller à ce que le mélange soit varié, à ce que les couches soient aérées et à ce que l’humidité soit suffisante. Attention, il ne faut pas que celle-ci soit trop importante. Les grosses branches et les buissons doivent être coupés pour deux raisons : Découpés, ils prennent moins de place et les coupures permettent aux micro-organismes de décomposer le bois plus facilement.

Emplacement du compost : au soleil ou à l’ombre

Certains guides de jardinage recommandent de placer le tas de compost sous un arbre, à l’ombre, afin d’éviter que le compost ne soit trop humide. Mais en cas de précipitations, un couvercle ou un non-tissé peut aussi servir de couverture. Une couverture aide également à empêcher les graines de mauvaises herbes d’arriver. L’emplacement n’a aucune influence sur la décomposition.

Dans tous les cas, il faut veiller à respecter une distance suffisante par rapport au terrain voisin. En effet des odeurs et des insectes nuisibles tels que les mouches sont très gênant pour votre voisinage.

Articles populaires